25/01/2007

JUILLET 2003 : LES VACANCES

Une chance extraordinaire, des amis nous prêtent leur appartement sur la côte vermeille pour 2 semaines! Pas d’hésitation, le programme des vacances est chamboulé et début juillet nous nous retrouvons au sein de cette entité viticole trop peu connue. Cela tombe bien le Roussillon m’attire, j’adore le banyuls, les anchois, et la montagne (le fameux Canigou !), mais il m'attire aussi car j’ai l’impression que cette région vit un peu dans l’ombre du Languedoc qui a connu un essor impressionnant ces dix dernières années (il suffit de voir le nombre de pages qui lui sont consacrée dans les différents guides et revues). Bien sûr, il y a quelques fameuses très bonnes locomotives de grande taille (Cazes) et de grande réputation (et donc de prix) (Gauby/muntada et Bizeul/petite sibérie). Je me suis aussi laissé dire que cette région était une des plus dynamique en vins natures et bios. On ira donc vérifier tout cela sur place.

Et voici donc le fruit sélectionné de ces 2 semaines de dégustation, de rencontres, de vacances quoi ! Le domaine Joliette, des vins puissants et aromatiques, souvent de garde. Le domaine de la Rourède, en bio bien sûr, des vins gorgés de raisins et un sublime mais très rare Misteri. Le domaine Fontanel, dans le village de l’homme de Tautavel, des vins de fruit et de garrigue à des prix vraiment très doux. Le domaine Ferrer-Ribiere, des vins un peu à part dans le sud, puissants mais élégants, complexes et avec des tannins de velours. Et enfin, le Casot des Mailloles, un des plus originaux mais aussi un des plus grands, tout simplement !

Des vacances comme celles là, tous les ans, je suis partant!

11:09 Écrit par Laurent dans Journal d'un Caviste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.