25/01/2007

SEPTEMBRE 2004 : LA FÊTE DE BOSSUT

Les jours moroses, cela existe ! Couché à 5 heures du matin après avoir « animé » un repas de médecins autour du foie gras en compagnie de l’excellent Philippe Devos du domaine de Lahérie à Neufchâteau (expérience très réussie, à refaire !) ; levé à 7h30 et direction Bossut pour la fête du village voisin. Une bonne idée au départ, se faire mieux connaître dans la région toute proche. Mais le temps est maussade, l’emplacement est décalé par rapport au centre des activités de la fête, la population est peu nombreuse et visiblement peu intéressée par la dégustation de (vrais ;-) grands vins ! Au final, 9 heures debout pour quelques dégustations et quelques bouteilles vendues, ou comment être au mauvais endroit au mauvais moment et par mauvais temps. Merci aux quelques personnes (Marc, Manu, ..) qui m’ont soutenu ou sont passées me dire bonjour pendant ce calvaire. Un autre caviste, un peu plus loin avait l’air encore plus désolé que moi, ouf, on se sent mieux sur le Titanic que seul dans son canot de sauvetage! Mais quand on tombe de cheval, on remonte (« never say die » disait ma grand-mère!) ; l’année prochaine, je reviendrai et ferai bar à vins … de fruits !

17:30 Écrit par Laurent dans Journal d'un Caviste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.