26/01/2007

FEVRIER 2006: L’ENSEIGNE

Cela n’a finalement pas trop tardé, notre belle enseigne, tant rêvée, tant attendue est placée, merci à Claude pour son talent ! Et non content de nous avoir mis en image nos concepts, il les a également fixés lui-même au mur (photo). Claude merci aussi pour ta disponibilité ; je sais tu te dégoûtes ;-) Et puis c’est bien d’être entouré, merci aussi à Jean-Marie, l’autre voisin, de gauche ou de droite, c’est selon, pour le coup de main final (ze final touch !).

claudeblog

Sans trop se prendre la tête, voici donc quelques mots sur ces fameux concepts. Vous aviez peut-être remarqué la citation « A ship in a harbour is safe, but it is not what a ship is made for » qui accompagnait le lancement de Truegreatwines il y a deux ans déjà ; et bien, elle traduit toujours autant notre approche de la vie. Pourquoi ne pas tenter au d’utiliser, valoriser au mieux nos capacités et nos compétences en ligne avec notre sensibilité et nos valeurs. Un bateau qui reste au port n’est qu’un bâtiment sans intérêt, sans vie ; il ne devient bateau que lorsqu’il se réalise, lorsqu’il navigue ! Plus facile à dire qu’à faire et il faut parfois jalonner son chemin d’actes manqués et être soutenu pour pouvoir un jour donner le coup de rein nécessaire. Mais nous devons oser prendre des risques, même des petits, même s’ils sont calculés. Ce risque est symbolisé par la position d’équilibriste de notre bateau, qui rassurez-vous n’est pas une galère ;-) .

Notre goût et respect profond pour la nature et pour notre terre-mère se retrouve évidemment sous la forme de la planète bleue, dont une face vue de l’espace est représentée. Majestueusement suspendue dans le bleu infini de l’espace, elle apparaît aussi un peu comme une grosse bulle de savon ; prête à éclater à toute instant. Cette fragilité ne dépend que de nous, ou plutôt, ne s’agirait-il pas de notre fragilité, la terre nous survivra…

L’odyssée fait référence à Ulysse bien sûr, au voyage ou à l’aventure que signifie une telle entreprise. La diversité des rencontres d’Ulysse symbolise aussi ce que nous recherchons avec un esprit ouvert dans le monde des arômes ; de la diversité, des découvertes, parfois surprenantes, parfois incompréhensibles au début, mais toujours intéressantes pour le développement des sens.

La vigne qui grimpe au mât, c’est cette passion dévorante qui m’a contaminée progressivement depuis 20 ans et qui apparaît maintenant au grand jour. Puisse cette liane vous enrouler tout aussi sensuellement et vous amener d’aussi beaux fruits. Entamez avec nous la danse des ceps (clin d'oeil à Christophe beau du domaine Beau Thorey ;-)

Enfin, avez-vous remarqué le petit drapeau et son symbole ? Non, et bien c’est la note féminine (et donc spirituelle ;-) de notre voyage . Il s’agit d’une lettre hébraïque, mais je laisse Anne, quand elle aura un peu de temps, nous relater le sens de ce « yod ».Voilà, une des premières côtes abordées était celle des vrais grands vins, l’odyssée se poursuit maintenant plus largement autour des arômes et expériences en tous sens (enfin en tout cas celles de nos 5 sens); mais ce n’est pas fini, le vaisseau compte bien explorer d’autres bords. Allez, je relargue les amarres, vous montez ?

20:02 Écrit par Laurent dans Journal d'un Caviste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.