03/02/2007

26 JUILLET 2006 : BERLIOZ

Non, non, pas Hector, mais le cinglé de Savoie, oui, le Gilles, celui qui cultive ses 3 hectares en bio, presque tout seul et à une main !

Bon en allant enfin chercher ma commande de mondeuse chez Louis Trosset, l’occasion était trop belle pour ne pas faire un arrêt chez un de ses voisins dont on avait récemment parlé sur la toile entière (LPV, D.COM et chez Olif ou encore Ici). Je l’avoue, je ne me précipite pas sur le moindre vigneron médiatisé sur les blogouforums du net, mais on y identifie quand même avec le temps quelques similarités de goût avec certains de leurs auteurs. Et là, l’info arrive via ceux qui me sont gustativement les plus proches, Olif justement et P'tit philou. OK, c’est à Chignin, village voisin d’Arbin, le fiefs des Trosset, je prends rendez vous.

Je suis accueilli par le couple Berlioz, ma fois très simple, très souriant et, je vais encore me faire gronder pour galvauder mes termes préférés, mais tant pis, très … nature !

Berlioz

On sent très vite la passion débordante, l’envie de très bien faire, et quand arrive la dégustation, un p’tit doute qui s’infiltre insidieusement. Faut pas les Berlioz, continuez, foncez, posez vous des questions, mais la qualité, c’est la bonne voie ! Un exemple de doute ? Tiens on déguste une cuvée de gamay 2005, Gilles voulait tenter du sans soufre, mais à la première note de pomme verte, ils ont sulfité ! Bon évidemment, c’est pas moi qui finance et s’il faut prendre des risques, il faut aussi les calculer. Mais je ne peux m’empêcher, au vu de la dégustation, de trouver cela un peu dommage. Mais je crois qu’ils recommenceront, et en tout cas, ils décroissent les doses à chaque vinification, j’applaudis cette démarche, même prudente de toutes mes papilles. Outre le gamay, qui ne m’a donc pas spécialement emballé malgré une belle matière, j’ai surtout flashé sur les 3 blancs.

Un chignin fait de jacquère, sur la minéralité pierre à fusil mais aussi les agrumes et les fruits blancs et puis un corps svelte qui donne envie de l’embrasser à pleine bouche, c’est très bon et pas cher, je l’ai rentré !

La roussette de Savoie, dense, très belle, malgré un peu de sulfite au nez, à suivre sur les prochains miullésimes, c’est sûr. Et puis le Nirvana, le chignin bergeron 2004, oui bergeron comme l’abricot et on en sent dedans à plein nez, mais pas que, aussi de la mangue et une belle minéralité, une finale sur de beaux amers aussi. Superbe, je l’encave aussi !. Et comme ce n’est pas tout, ils ont ouvert pour moi un 2002, un vin dans toute sa splendeur, au tout début de son apogée probablement longue, suave mais minéral, complexe sur les fruits jaunes très mûrs et de fines notes épicées (curry). Waouw !!

Les rouges ne sont à mon avis pas encore au niveau, malgré une belle mondeuse 2004 très aromatique, mais qui ne possède pas la trame de celle de Trosset. Ce n’est pas grave, une question de terroir probablement, c’était des vignes en location et c’est fini, Gilles a réduit la taille de son vignoble à 3,5 ha afin de pouvoir faire tout le travail en vigne seul. Il a même arraché ses gamay pour y planter de la mondeuse, et puis du persan, un cépage local oublié, qui peut donner des vins intenses, profonds, tanniques et de garde, à suivre de très très près !

Petite soirée avec un passionné savoyard du vin et d'ailleurs et découverte de deux superbes cuvées, une roussette de Dupasquier et un très bon côte du Rhône 2003 de Charvin, merci Jean-Luc!

06:39 Écrit par Laurent dans Journal d'un Caviste | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je découvre ce jour ( merci LPV ) ce magnifique Blog qui va rejoindre sur ma liste de favoris , ceux de nos chers Olif et Eric.
A une prochaine ...pour une petite dégustation chez mon vigneron " chouchou " ...mais ne pas oublier de rencontrer J Maillet ( un personnage )l'ami de Gilles ...mais attention , c'est un GRAND BAVARD !
Amicalement : Jean Luc .

Écrit par : Milleret jean luc | 04/03/2007

merci jean-Luc,
c'est avec grand plaisir que je redescendrai verrs la Savoie pour t'accompagner en visite chez tes "chouchous"
Amicalement
laurent

Écrit par : LaurentM | 04/03/2007

Les commentaires sont fermés.