14/07/2008

DEUX ANS Déjà, on reviendra;-)

et vivement l'année prochaine, je vous y attends!

Dur dur de résumer en quelques mots ce fabuleux week-end anniversaire, vous deviez être en vacances, et non, vous êtes nombreux à avoir fait le déplacement pour déguster quelques (oh une petite trentaine seulement;-) cuvées de bon vin naturel!. Alors, je pourrais vous proposer quelques photos de la journée, mais je n'ai point eu de temps pour en prendre. Alors, je vous propose simplement quelques caviars du OFF, tradition bien installée depuis le début de nos marchés divers (et d'été;-).

Nous fêtions aussi la dixième venue de Jean-François Ganevat, il était en forme, nous aussi!. Au fur et à mesure de ces "marchés", des relations se tissent, et ça se voit!2008ete1

Après deux jours intenses de labeur, j'avais organisé, pour fêter notre fanfan national (je suis un peu jurassien;-), un méchoui. Claude Manesse était au poste, bien encadré par quelques gastrosensuels de renom;-)

2008été2

ete20084

Il y avait aussi une nouvelle venue, Julie, du domaine Terre de Chardons. Une belle confirmation pour des vins d'un rapport qualité prix extra. J'avais eu un coup de coeur à Millésime bio de Perpignan, vous l'avez confirmé. Secondaire, quoique, son intégration parmi nos poids lourds préférés fut exemplaire, elle reviendra!

ete20085

Et puis, comme nous sommes joueur, il y avait maintes bouteilles à déguster à l'aveugle. Je crois que mes papilles étaient encore plus en forme que moi; les deux riesling de JP. Frick et de Remy Gresser, n'ont eu auccun secret pour moi; le deuxième, étant, en, bouche un peu trop typique de 2000, ..mou! Mais quel nez, à revoir dans un bon millésime! Impossible de vous les relater toutes, mais juste encore une anecdote. Un verre arrive, je le goûte, et j'y vois directement dans un Planquette 2003. Non? alors sans hésiter, je dis Gourt de Mautens! Bingo! Le nez mûr, la puissance mêlée de grande fraîcheur, les tannins impolis; c'était bien ce dernier, j'adore!. A ce stade, je crois qu'on reconnaît les vins comme des visages, et comme il fait sombre, pas étonnant qu'on se trompe ;). A retenir aussi un magnum d'Anjou 2000 de chez René Mosse, la classe et dans le même style, le jéroboam de pinot noir Julien Ganevat 2000 de Fanfan; de grâce, laisser un peu vos pinot noir se reposer (dans une bonne cave, bien sûr). Allez je m'arrête là et je lance le diaporama!2008ete6

ete200810

ete20088

ete20089

Encore merci à tous pour votre participation et votre soutien !!!

20:26 Écrit par Laurent dans Journal d'un Caviste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.