05/09/2009

VIN NATURE (II) Place au saigneur!

A tout saigneur/seigneur tout honneur, place à Michel Bettane et son nouveau papier dans l'Express. Si on avait pu mal comprendre son intervention sur les biocons, peut-être celle-ci aura-t-elle le mérite de clarifier la donne et de réconcilier michoubidou (ce n'est pas de moi, je ne me serais pas permis;-) avec les amateurs de vins naturels dont certains sont aussi de ses anciens lecteurs. J'en suis, et je ne nie pas avoir dévoré les interventions de MB dans la RVF, il y a de plus en plus d'années... J'y ai beaucoup appris, parfois à mes dépends quand je vois les vins encavés que je ne boirai pas, mais j'ose pouvoir tenter de discuter ici d'idées, pas de personnes. 

Bon ça commence mal, car sous le titre "Le Vin bio n'existe pas", on lit : Le dégustateur et coauteur, avec Thierry Desseauve, du Grand Guide des vins de France 2010 * n'est pas convaincu par la mode nature. Il explique pourquoi.

Mais le but n'est pas de convaincre MB, le vin naturel s'est développé sans lui, se développe encore, et n'a aucunement besoin de sa bénédiction. C'est sans doute là le noeud du problème (enfin, surtout celui de MB;-), nous y reviendrons.

Poursuivons la lecture de cet article:

Pourquoi cet engouement pour les vins bio vous agace-t-il ?

Mais tout simplement parce que le vin bio n'existe pas ! Le mot «bio» ne peut en effet, dans l'état actuel de notre législation, s'appliquer qu'au raisin, ce qui oblige à trouver une autre dénomination pour désigner un vin issu de raisins cultivés selon les chartes de l'agriculture biologique ou biodynamique.

 

C'est vrai, et alors? Des chartes sont en cours de rédaction et devraient voir le jour d'ici peu, ça va pas changer grand chose. C'est ce qu'on appelle un abus de langage, pas de quoi fouetter un chat, ni de s'agacer. Essai manqué.

D'où les vins « nature » ?

Certains vignerons et leurs marchands, appuyés par une petite bande de prescripteurs sincères, mais illuminés, proposent donc des vins «nature» ou «authentiques». Mais, jusqu'à preuve du contraire, tout vin répondant aux normes légales de la législation européenne est forcément authentique ou nature, puisque issu de la fermentation naturelle d'un fruit qui l'est tout autant. Nous ne connaissons pas encore de culture de la vigne hors sol, d'ersatz de raisin ou de levure artificielle.

 

Avec ce genre de position, on ne risque pas de faire évoluer la moindre législation, imaginez MB au temps plus reculés de notre histoire... Plus sérieusement, la culture hors sol. Il faut avoir vu des vignes cultivées en chimie et toucher leurs racines flirtant avec la surface du sol. C'est pas du hors sol, mais c'est de la perfusion quand même. Sans leur dose de chimie, pas de sursis, la moindre carence en eau, et on les entendrait presque pleurer. 

Erzatz de raisin: entre un raisin gorgé d'eau, ou pas mûr, ou pourri, ou imbibé de pesticides et un raisin sain, mûr, bio, aucune différence? Moi j'y vois quand même un qui nous fait passer des vessies pour des lanternes, mais soit!

Levure artificielle. Même si les enzymes OGM sont déjà utilisés à grande échelle, les levures OGM sont prêtes, mais elles ne sont pas encore utilisées. Donc c'est vrai, pas encore de levure artificielle, mais pour MB, la levure 74 B ou la 56, sélectionnées pour typer un vin, comme celui du Beaujolais primeur par exemple, c'est quoi? Et bien pour nous, ce n'est pas très naturel. Même en brasserie, on sait différencier les levures industrielles des fermentations spontanées.  Tout faux, sauf si l'on joue sur l'ambiguïté et la méconnaissance des gens.

Petite conclusion, au pied de la lettre, rien de foncièrement faux dans ce qu'il dit, mais un bel exercice de désinformation. Avec de tels arguments, tous les vins sont bons et les pratiques respectueuses...

la suite bientôt ...

 

Commentaires

Si rien n'était foncièrement faux dans mes propos, rien n'est donc foncièrement vrai dans votre condamnation violente de leurs présupposés. Je ne vous ai pas attendu pour suivre de près le développement de la viticulture propre et particulièrement celle des viticulteurs biodynamiques et pour défendre leur travail. Beaucoup sont mes amis proches.Ce que je combats c'est les stupidités de raisonnement de ceux qui croient les défendre en caricaturant d'autres formes honnêtes de viticulture et en ne reconnaissant pas les défauts inadmissibles des vins mal faits dont ils font commerce.

Écrit par : Bettane | 06/09/2009

Si rien n'était foncièrement faux dans mes propos, rien n'est donc foncièrement vrai dans votre condamnation violente de leurs présupposés. Je ne vous ai pas attendu pour suivre de près le développement de la viticulture propre et particulièrement celle des viticulteurs biodynamiques et pour défendre leur travail. Beaucoup sont mes amis proches.Ce que je combats c'est les stupidités de raisonnement de ceux qui croient les défendre en caricaturant d'autres formes honnêtes de viticulture et en ne reconnaissant pas les défauts inadmissibles des vins mal faits dont ils font commerce.

Écrit par : Bettane | 06/09/2009

Michel Bettane Aucune violence dans mes propos, beaucoup de lassitude quand je vois les critiques et sous entendus contre les vignerons bios (le vigneron bio existe-t-il?;-), alors que les autres en parlent quand ça les arrange et l'oublie souvent tout aussi rapidement. Mais manifestement, faire du bon vin voire même du simplement correct donne l'immunité à la critique sur les pratiques viticoles...

Un peu d'amusement par contre quand on s'attaque aux vins natures, car là c'est avant tout une question de goût, de sensation, de plaisir. Et du plaisir, il y en a à relever les généralités douteuses, les ambiguïtés ou les clichés que ceux qui n'apprécient pas balancent à tout va.

Oui quand je lis :

"tout vin répondant aux normes légales de la législation européenne est forcément authentique ou nature, puisque issu de la fermentation naturelle d'un fruit qui l'est tout autant. Nous ne connaissons pas encore de culture de la vigne hors sol, d'ersatz de raisin ou de levure artificielle"

ce n'est, au pied de la lettre, pas foncièremement faux, mais ce n'est pas vrai non plus, c'est pour le moins imprécis et il faut donc clarifier, ce que je fais ici. Bien ce soit peut-être et surtout, une manière de dire que le tri doit se faire par MB et pas par d'autres. Et bien pas de chance, ça ne marche plus comme ça ;-)

Allez on va déguster un Ganivet sans soufre de Philippe Jambon, vous en prendrez bien un verre ;-);

Écrit par : LaurentVinature | 07/09/2009

"Si rien n'était foncièrement faux dans mes propos, rien n'est donc foncièrement vrai dans votre condamnation violente de leurs présupposés."

Quelle méconnaissance des principes de base de la logique Monsieur Bettane.

Écrit par : Erix | 08/09/2009

Certes certains vins natures ne sont pas bons. Ca n'est pas une raison pour tous les démolir, à l'aide d'arguments bidons qui plus est. Vos connaissances en chimie ne semblent pas meilleures que celles en logique. Il est clair que vous roulez pour une certaine idée du vin industriel et chimique, standardisé et déjà mort à la mise en bouteille. Un vin de financiers, qui n'aiment ni les risques, ni la passion, ni la vie.

Écrit par : Erix | 08/09/2009

Erix,

Votre formulation me semble elle aussi très dichotomique (à caricature, caricature et demie ?).
Entre idéalisme et dogmatique, visons plutôt la voie du milieu.

Écrit par : laurentg | 08/09/2009

On se doute que c'est foncièrement qui m'a amusé plus que l'opposition vrai faux qui n'a pas dans ce contexte de sens. Je m'amuse moins en lisant des attaques débiles comme "vous roulez pour la viticulture industrielle". Si le goût de certains est aussi fin que leur aptitude à la lecture et à leur connaissance de la micro biologie du vin qu'ils appellent (prodigieux lapsus) chimie, on est mal barré.

Écrit par : Bettane | 09/09/2009

On se doute que c'est foncièrement qui m'a amusé plus que l'opposition vrai faux qui n'a pas dans ce contexte de sens. Je m'amuse moins en lisant des attaques débiles comme "vous roulez pour la viticulture industrielle". Si le goût de certains est aussi fin que leur aptitude à la lecture et à leur connaissance de la micro biologie du vin qu'ils appellent (prodigieux lapsus) chimie, on est mal barré.

Écrit par : Bettane | 09/09/2009

finissons-en Mr Bettane Mr Bettane,
Merci d'accorder enfin un peu de respect pour ces vignerons qui, certes n'aurons jamais votre admiration mais qui travaillent comme des acharnés(bien plus que vous et moi) tout au long de l'année pour produire ce qu'ils "souhaitent produire", un vin proche de leur idéal, un vin "sans filet". Que vous ne les aimiez pas, c'est votre problème mais ne pensez pas que les consommateurs aient quelque chose à faire de votre avis: ce qui les énerve, c'est le mépris, pas vos positions personnelles (ne croyez pas votre influence plus grande qu'elle n'est, elle appartient au passé). Se faire mépriser alors que l'on passe 12h par jour dans les vignes ferait bondir n'importe qui. Effectivement vous défendez la "biodynamie", mais celle de Chapoutier et de Beaucastel, celle qui ne prend pas de risques au chais, celle qui brille autant que votre montre, la Bio de salons.
Alors merci de cesser vos attaques qui ne font que renforcer les clivages déja violents entre Bio, natures, raisonnés, conventionnels et j'en passe... que les bios "artisanaux" soient révoltés et se radicalisent on peut tout a fait le comprendre, aux vuex de la quantité de travail qu'ils fournissent (que ni vous ni moi pourrions produire) et des riques financiers qu'ils prennent: ils "survivent", ne gagnent que trés peu d'argent et sont montrés du doigt autour de chez eux (il en est de même pour la plupart des "marchands" dont vous parlez). Vous, en la fonction de "journaliste" vous n'avez pas la légitimité pour tomber dans les mêmes travers
Chacun son boulot Mr Bettane et merci d'en finir avec vos provocations de cour d'école.

Merci

un marchand

Écrit par : william | 10/09/2009

Pensée simpliste "Les défauts inadmissibles". Mais quel décret divin intangible a arrêté ce qu'était un défaut et une qualité? Les qualités c'est ce qu'on a l'habitude de consommer; les défauts ce dont on n'a pas l'habitude.
Quant aux vins "mal faits", s'ils ne font pas mal mais du bien, quel mal à ça?
Et si l'on défend les vins et la viticulture propres, comment peut-on défendre leurs opposés? Tout cela manque cruellement de précision et de clarté...

Écrit par : Benoit | 10/09/2009

Bien mais peut mieux faire "Les défauts inadmissibles". Mais quel décret divin intangible a arrêté ce qu'était un défaut et une qualité? Les qualités c'est ce qu'on a l'habitude de consommer; les défauts ce dont on n'a pas l'habitude.
Quant aux vins "mal faits", s'ils ne font pas mal mais du bien, quel mal à ça?
Et si l'on défend les vins et la viticulture propres, comment peut-on défendre leurs opposés? Tout cela manque cruellement de précision et de clarté...

Écrit par : Benoit | 10/09/2009

Ce sera donc ma dernière provocation sur ce site que je n'aurai pas de mal à oublier. Il n'y a aucun mépris, sinon imaginaire dans mes propos. Leur violence est celle du combat. Vous êtes un ennemi de la civilisation du vin, telle que des générations de viticulteurs ont sué sang et eau à construire. On ne méprise pas son ennemi,on essaie de le battre. Sur ce point je vous l'accorde ce combat est inégal, aussi je vous laisse volontiers le terrain....

Écrit par : Bettane | 11/09/2009

Cher Michel Bettane, vous n'en faites pas un peu trop là, ennemi, combat, violence, ... serait-ce le sulfite qui rende aussi agressif
;-)))
bonne continuation

Écrit par : LaurentVinature | 12/09/2009

24/09/09 Ca civilisation du vin a produit des vins issus de terroir sans aides "chimique de synthèse" durant 2000/2500ans, et se portais très bien!!La viticulture productiviste n'a QUE 50ans et montre déjà depuis bien longtemps ses limites (comme vous les vôtres!!)Quand on refuse d'aller visiter les vignes des domaines en Bio et se cantonne a gouter déguster au chai comme vous et vos acolytes le font, on écrit pas sur le vin, votre temps et fait M.B.Je vous demande des excuses pour nous avoir traité, je cite:
_"d"ennemis de la civilisation du vin".LA civilisation dans laquelle nous (sur)vivons a été créé par votre génération FRIC-facile et a mis a plat les ressources de la planète, et ses terroirs.
Merci de fermer la porte en sortant, et bonne retraite SILENCIEUSE!

Écrit par : Bruno Besson | 24/09/2009

mouais Je pense tout simplement que MB cherche à éviter les raccourcis scandaleux vus récemment par exemple dans une émission de grande audience en France ou on présente tous les vins non bios comme des purs poisons pour l'organisme. Il existe des vins non estampillés bio qui contiennent moi de sulfites, par exemple, que certains vins bios "au taquet" de leur "législation"... Dire que le bio n'a pas l'exclusivité du bon et du sain n'est pas une critique, c'est une réalité! celà permet en revanche de ne pas désinformer les consommateurs non connaisseurs...
Je ne dis pas une énormité en avouant que malheureusement certains vins bio sont dégueulasses... cela ne remet pas en question la qualité de la démarche bio. Ce qui fait la différence, c'est l'éthique du vigneron et son soucis de respecter le produit que la terre lui donne... qu'il soit bio ou pas...
alors pour finir, oui, il existe des vins non bio qui ne donnent pas mal au crane et sont des merveilles absolues grace à des vignerons qui sans label s'imposent à eux même des règles parfois plus strictes que celles des labels bio...

Écrit par : Aurelien LAMBERTI | 01/11/2009

it is a goog blog

Écrit par : ugg | 11/09/2010

it is a goog blog,thanks for sharing it

Écrit par : Air Jordans | 13/09/2010

thanks for sharing

Écrit par : jodan | 13/09/2010

WOW!so good the blog is

Écrit par : nike dunk | 13/09/2010

it is a goog blog

Écrit par : Discount Gucci | 13/09/2010

Nowadays, it is known to everyone that handbags is a symbol of the social status, personal charm and taste. Replica bags also becomes the essential parts of women. Replica Louis Vuitton handbags have been another attractions on the street. Women often choose different Replica Hermes handbags to match different Scarves.There is a very good news that Replica Hermes sarf handbags are hot sale now. If you do not know how to choose the suitable sarves to match your handbags. It would be great for you to find a model of sarf handbags. We recommend to use brand handbags. It is unpractical for us to buy original ones. Therefore, many of Replica Gucci handbags , Replica Balenciaga handbags and Replica Burberry handbags are very well-received. No matter on the design or the quality of the Replica Prada handbags, they are so similar with the real ones that ordinary people can not tell the difference from them . Certainly, Replica Versace handbags which are made of real leather is not so cheap as you consider. But please do not worry about it, compare with the other 1: 1 imtations, the price is very competitive. High quality Replica Dior handbags can be your optimal choices. Please remember that the most popular style is not precisely the most suitable one for you. Choose the most suitable Replica Chloe handbags is wise and advisable. If you want to choose first-class Replica Wallets to match your handbags, you should not miss our site. We also have Replica Watches on sale as well. Watches is very important for men is like the handbags for women. Replica rolex watches is so similar with us. It is considered as one of the most fashionable and popular watch brand. We have lots of Replica Swiss watches on sale. I have no idea about why so many men show special preference to Replica Armani watches. As their opinions, they need all kinds of Replica Audemars Piguet watches to match their clothes in different occasions. The more, the better. Even some of them are richer than us, it is also harder for them to afford different kinds of Replica Burberry watches, Replica Bell & Ross watches. Our leather bags and superior quality watches have enjoyed a high reputation in the world market. Please feel free to purchase our best quality Replica Breitling watches with confidence. They are 7 stars quality and low overheads. If you choose Replica Bvlgari watches rather than the real one, you can use the saved money to buy more styles of Replica Cartier watches. We sincerely welcome you to come and order the Replica Chopard watches you like most. If you want to know more about Replica watches, if you find out what you love, if you want to buy it immediately, but you don’t know how to order it online at the first time, it would be better if you can contact us online or via emails. Your kind enquires are always very much appreciated it.

Écrit par : shijin123 | 30/05/2011

Les commentaires sont fermés.