28/10/2009

vins de champignonS

 

Les Rouges

 

Le grand classique, c’est l’omelette au cèpes (ou bolets) <http://www.aftouch-cuisine.com/recette/omelette-aux-cepes-39.htm>, moi j’adore l’accompagner d’un Beaujolais de haute tenue, comme par exemple, le Régnié VV 2006 de Georges “noune” Descombes (15,00 € prix du week end). D’une belle densité, d’une grande digestibilité, testez l’accord avec le chapeau du cèpe, et racontez moi ;-)!!

 

Si vous avez la chance de récolter des trompettes de la mort <http://vinature.skynetblogs.be/post/4178100/31-octobre-2006-fete-et-trompettes-des-morts> (j’en ai déjà eu ma platée cette année, merci;-); je vous conseille de les cuisiner avec un beau magret et quelques légumes racines (betterave rouge, mais surtout céleri rave), il ne vous reste alors qu’à répéter l’accord parfait obtenu il y a quelque temps avec un Minervois Régal du loup 2006 du Vignoble du loup blanc (10,28 €, prix du week-end), un accord idéal et d’un rpt Q/P exceptionnel!

 

Avec du gibier, <http://www.epicurien.be/blog/recettes/plats-gibiers/lievres/rable-de-lievre-farci-herbes-champignons.asp>, vous pouvez monter en puissance dans les vins du Languedoc, et je vous propose un Danse des Ceps 2004 de mon ami Christophe Beau (Domaine Beau-Thorey) à seulement 13,11 € la bouteilles (prix du week end).

Enfin, nous ne saurions nous quitter sans la recette traditionnelle de mes week-end champignons entre amis, le ragoût d’agneau aux légumes et champignons de saison, à la recette indiquée <http://www.goosto.fr/recette-de-cuisine/ragout-agneau-10000610.htm>, il vous suffit d'ajouter les champignons que vous aurez trouvé; bolets, amanites rougissantes, clitocybes améthystes, russules, pieds bleus (mais pas trop, ils sont un peu écoeurants)...; et gardez vos girolles et autres trompettes pour d’autres occasions ;-). On conseille un vin du Sud Ouest, c’est une bonne idée, moi j’irai vers la cuvée La Fage 2006  du meilleur domaine de Cahors (Cosse Maisonneuve) (13,11€ prix du weekend). Un vin d’une certaine finesse, qui ne renie ni son cépage (le malbec) ni sa vinification naturelle :-)))

 

 

 

Bon, je n’aurai évidemment pas l’occasion de préparer toutes ces recettes, mais j’espère bien avoir le temps de faire une belle tourte, en tout cas, j’ai déjà les champignons (photo ;-)

 

 

Pour info, encore deux petites recettes,

<http://www.linternaute.com/femmes/cuisine/recette/313763/1095268726/croustillant-de-foie-gras-aux-champignons-des-bois.shtml>, avec laquelle je conseille le grand Cru Schlossberg 2004 de Schaetzel, impeccable, il arrive à maturité, encore quelques caisses ;-))

 

 

<http://www.1029cfom.ca/blogue/bonne-chair-bon-vin/2009/07/17-juillet---magrets-rotis-fricassee-de-champignons-des-bois.php>, là aussi un Languedoc pas trop costaud et pas spécialement cher, comme le Fleur de Cynanque, ou la cuvée ETC du Clos roca,  à vous de jouer.


21:06 Écrit par Laurent dans Journal d'un Caviste | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

terroir sans aides "chimique de synthèse" durant 2000/2500ans, et se portais très bien!!La viticulture productiviste n'a QUE 50ans et montre déjà depuis bien longtemps ses limites (comme vous les vôtres!!)Quand on refuse d'aller visiter les vignes des domaines en Bio et se cantonne a gouter déguster au chai comme vous et vos acolytes le font, on écrit pas sur le vin, votre temps et fait M.B.Je vous demande des excuses pour nous avoir traité, je cite:
_"d"ennemis de la civilisation du vin".LA civilisation dans laquelle nous (sur)vivons a été créé par votre génération FRIC-facile et a mis a plat les ressources de la planète, et ses terroirs.
Merci de fermer la porte en sortant, et bonne retraite SILENCIEUSE!

Écrit par : UGG Boots | 11/09/2010

Écrire un commentaire