22/01/2010

AU REVOIR ANNE (IX)

C'était notre chanson, celle de notre rencontre, le premier avril 1995. Tu avais déposé tes bagages, me disais tu ...

Les paroles nous collaient à la peau, on en pleurait de joie à chaque fois qu'on y dansait.

Ces paroles n'ont rien perdu de leur signification, au contraire, et même si c'est difficile, Anne, je te remercie de tout ...

C'est sur cette musique que nous avons quitté l'église, ensemble, trop rapidement ...

anne_prison

 

 

 

23:01 Écrit par Laurent dans Nature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anne |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.