10/03/2010

19-20 MARS, WEEK-END VIGNERONS

Les vendredi 19 (de 17h à 21h) et samedi 20 Mars (de 11h à 20h), se tiendra à la salle des fêtes du lieu-dit "Guet à Pintes", au 2 rue Constant Wauters, à Pécrot (Grez-Doiceau), nos prochaines portes ouvertes en présence de vignerons! Le casting est à nouveau top du biotope, avec pour chaque région présentée, un de ses meilleurs représentants bio et nature !

afficheprintemps_2010


Il y aura bien sûr l’ami fidèle Fanfan Ganevat du Jura, qui nous présentera, en blanc quelques cuvées 2007 comme la belle Oregane, un assemblage ouillé de savagnin et de chardonnay; et aussi une nouvelle venue, ses « Grusses En Billat ». En rouge, ce sera la dernière occasion de goûter son pinot noir 2008, tout en finesse et longueur, et sans soufre ajouté. Il nous présentera aussi quelques oxydatifs comme le super rpt Q/P « cuvée de garde », assemblage également de chardonnay et de savagnin ; ou encore sa cuvée prestige. Enfin, on devrait avoir droit à l’un ou l’autre liquoreux. En primeur pour vous, il ne pourra certainement résister à montrer les belles promesses de ses blancs 2008;-)

Fanfan_off_2

Si Fanfan est un habitué (il n’a raté aucun week-end vigneron en 5 ans), il y aura quatre nouveaux venus à Pécrot, mais beaucoup d’entre vous ont eu l’occasion d’apprécier leurs vins, ils sont à la carte depuis un certain temps.

En Loire, il y aura Sébastien David, dit l’hurluberlu ! Pourquoi Hurluberlu? Ben c’est le nom d’une de ses cuvées, et puis c’est un peu son surnom dans le coin, lui qui est un des seuls de l’appellation à travailler ses vignes comme un forcené et à limiter les entrants en cave à quelques milligrammes de SO2. Deux cuvées en dégustation, l’hurluberlu, évidemment, mais aussi le superbe « Ni Dieu Ni Maître, 2007 » (parce qu'on est pas des moutons ;-); cuvée évidemment repérée dans un des derniers n° de la RVF consacré à la Loire. Du cabernet franc sous deux aspects bien complémentaires.

ndnm_p

 


Il sera rejoint le samedi par l’Isabelle Villemade, du domaine du Moulin, en appellation Cheverny et Cour-Cheverny. Elle nous présentera ses gamay et pinot noir, frais comme des gardons, mais aussi ses blancs dont le somptueux « Acacias », à base de romorantin.

En Beaujolais, c'est Jean-Claude Lapalu qui répondra présent. Vous vous êtes régalés de son Beaujolais Nouveau en 2008 et en 2009. Vous allez maintenant découvrir ses nombreuses déclinaisons de gamay en appellation Brouilly. Des vins toujours très mûrs, il en fait même une vendange tardive, le Rang des Merles, et aux tannins soyeux. Un petnat, le bien nommé aléatoire, sera également au programme! Il a fait la une du magazine belge « Vino » dans son dernier numéro consacré au Beaujolais. 

 

lapalu

En Alsace, les mousquetaires du vin nature ne sont pas trois, mais quatre (Schueller, Frick, Meyer et Binner), vous avez pu découvrir leurs vins régulièrement à la boutique ces dernières années ; et cette fois je suis très heureux d’accueillir Beatrice Binner (la sœur de Christian et la « marraine » de la fameuse cuvée Béatrice ! ). Le timing est excellent, puisque avec l’arrivée du printemps, ce sera l’occasion d’encaver la plus que sympathique cuvée des « saveurs Printanières », mais aussi de se régaler de son muscat qui frizouille et de ses grands crus du Kaefferkopf.

Vu les circonstances difficiles, je me suis décidé assez tard pour l’organisation de cet événement. J’ai donc contacté un peu plus de vignerons qu’à l’habitude. Ils ont presque tous répondu présent ! J’aurai donc le plaisir d’accueillir pour la deuxième fois à Pécrot, Ludovic Bonnelle du domaine du Pech, dans le Sud-Ouest. En plus d’être un gars adorable, Ludovic fait des vins de toute beauté et d’un naturel confondant. Son Pech abusé 2005 fut un de mes top 5 de 2009, et un coup de cœur récent de JF sur Biodyssey. Le domaine est situé à Buzet, appellation, où 95 % des raisins vont en coopérative, dire que Ludovic est un peu esseulé dans son travail n’est pas mentir. Il nous en présentera deux versions du 2005, une très légèrement sulfitée, et une autre à l’élevage un peu plus long, totalement sans sulfite. Et puis il y aura ses belles cuvées de garde « badinerie », en rouge comme en blanc et toujours sans sulfite ajouté. Gros Miam en perspective.

 

printemps2008_9

Six vignerons bio et nature, haut de gamme, mais avec des prix pour toutes les bourses, de 7 à 77 euros ;-) !


Et puis ne louper pas nos poivres divers et nos tisanes de fin d'hiver, nos thés indiens, chinois ou japonais, et parfois sauvages. Et puis les épices, du sumac à la fève Tonka, en passant par les feuilles de poivrier de Tasmanie, et sans oublier les classiques curry indiens colombo, garam massala, et puis aussi les épices plus courantes mai de qualité bio supérieure, comme la cannelle, le clou de girofle, le carvi, ... Un festival de saveurs en perspective, une véritable odyssée aromatique, ben tiens!!

Voilà qu'on se le dise, venez nombreux, on compte sur vous pour faire de cette fête une réussite!

 

 

 

 

 

21:21 Écrit par Laurent dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : david, ganevat, binner, lapalu, pech, villemade |  Facebook |

Commentaires

c'est le "Tracteur", et pour deux anciens agros comme mon pote et moi, cela ne pouvait déjà laisser indifférent.

Écrit par : north face jackets | 28/12/2010

Écrire un commentaire